BD 4# Brocéliande, forêt du petit peuple, Tome 1: la fontaine de Barenton.

broceliande-T1.jpg

Auteurs: Peru, Benoit, Jacquemoire

Date de parution: 07.06.17

Edition: Soleil (collection celtique)

Nombre de pages: 70 pages

Prix: 14,50€

Note: 5/5

 

Quatrième de couverture:

Des Korrigans ont enfin trouvé le moyen d’obliger Orignace à leur écrire une histoire. Ils veulent que le Teuz invente un conte dans lequel eux auraient un beau rôle, mais Orignace est en panne d’inspiration. Et alors qu’il cherche des idées dans la forêt de Brocéliande, il assiste aux débuts de la passion entre Merlin et Viviane. L’enchanteur fait tout ce qui est en son pouvoir pour séduire la future dame du Lac et n’hésite pas à user de ses sorts les plus puissants… Rien ne l’arrête.

Cela fait bien les affaires du Teuz, lui qui cherchait de l’inspiration va être servi ! Seul problème, les Korrigans ne sont habituellement pas friands d’histoires d’amour.

Mon avis:

Qui n’as pas entendue parler de la forêt de Brocéliande? Forêt de Bretagne, peuplée de ces créatures, fées, goblins, korrigans et j’en passe, où la vie est rythmée par les légendes et la magie. C’est avec l’envie d’en savoir plus sur ce peuple magique que j’ai ouvert la BD de Brocéliande.

Comme la plus part des BD je l’ai lue d’une seule traite, je me suis très vite plu dans cette forêt et j’ai vite regretter de ne pas voir les autres tomes sous la main.

En effet il s’agit d’une série de 7 tomes liés à 7 lieux différents de Brocéliande (ici la fontaine de Barenton). Je suppose que chaque album est indépendant des autres, ce qui est un bon point, on peut prendre le train en route, lire seulement l’histoire qui nous intéresse et pas besoin de se souvenir des tomes précédents pour continuer notre lecture.

Pour ce premier tome les auteurs s’attardent sur les liens entre Merlin et Viviane avec un ton léger et drôle.

Orignace a besoin d’une nouvelle histoire et quoi de mieux que de s’inspirer des habitants de la forêt pour cela? Une histoire d’amour naissante, un mystérieux cerf blanc, un hiver qui n’arrive pas et des Korigans menacent, le combo parfait.

On nous présente Merlin comme étant un homme malicieux, drôle et surtout charmeur. Il est d’abord attiré par la beauté de Viviane, mais c’est surtout après qu’elle ait refusé ces avances que Merlin va montrer plus d’intérêt pour la personne qu’elle est et lui proposer de lui enseigner la magie.

Plus la lecture avance plus on se rend compte que tout est lié comme s’il y avait un effet papillon.

 

broceliandeT1-1.jpg

Je ne vous en dit pas plus de peur d’en dire trop et de vous spoïler. Mais sachez que cette Bd a été un vrai coup de coeur pour moi et une belle découverte, j’espère qu’elle vous plaira autant qu’a moi.

 

 

Publicités

D’une vie à l’autre, Tome 1: Le temps des expériences d’Hervé Beauno

d-une-vie-a-l-autre---tome-1---le-temps-des-experiences-1152544

Auteur: Hervé Beauno

Edition: Au pays rêvé

Date de parution: 30/03/2019

Nombre de pages: 192 pages

Genre: Science fiction

Prix: 18€

Note: 5/5

 

Quatrième de couverture:

Sur le chemin de l’adolescence, Lionel rêve d’amour et de passion. Dans ses songes, il invente le film de sa vie avec la belle Lydie.

Et puis un jour, la réalité dépasse l’imaginaire. Les rêves se transforment en désirs, les ex-petits amis en menace.

Fred, son cousin et meilleur ami, est le petit génie de la bande. Loin des tourmentes adolescentes, sa vie s’émerveille de science et de découvertes.

C’est alors que l’extraordinaire frappe à sa porte et la simple science devient un mystère incroyable.

D’une vie à l’autre, les destins se croisent, se rapprochent, s’écartent, se retrouvent. Pour Lionel, Fred et Lydie, le temps des expériences est arrivé.

Mon avis:

C’est bien la première fois que je lis de la science fiction et ça a été une vrai surprise!

J’ai rencontré l’auteur lors du salon du livre de Monaco, il a parfaitement su nous vendre son livre, il a surtout convaincu mon homme, puis c’est lui qui, à son tour, ma convaincu de le lire et je leur dis merci à tout les deux! Merci pour cette belle découverte et pour cette sortie de ma zone de confort.

Comme il est dit dans le résumé on rencontre trois adolescents, Lionel, Fred et Lydie. leur vie est rythmée entre la famille, le lycée, le club de science et… une petite histoire d’amour qui vient se greffer à tout ça. Mais comme vous vous en doutez un événement va venir bousculer tout ce petit monde et surtout changer leur objet de recherche au club.

J’avais peur que le comportement des personnages soit trop immature ou que la petite romance qui s’installe entre deux des personnages soit trop niaise, un peu young adult. Mais j’avais tout faux, Lionel, Fred et Lydie sont très matures pour leur âge, le temps qu’ils passent au labo fait d’eux de vrais scientifiques. Nos trois ados sont tous différents les uns de autres mais d’une certaine façon ils se complètent et c’est au moyen de leur recherche scientifique que l’auteur me l’as fait remarquer.

L’histoire d’amour est très bien menée par l’auteur, rien de trop nunuche, on re-découvre ce que c’est d’être amoureux pour la première fois, les premiers bisous, les premiers rendez-vous etc… Cette partie s’intègre très bien à l’histoire principale.

Pour ce premier tome la SF reste très soft, on découvre en phénomène inexpliqué, alors on cherche, on se pose des questions, enfin c’est le temps des expériences quoi. Je pense qu’il faut voir ce tome comme l’épisode pilote d’une série (enfin c’est juste mon avis, Mr Beauno ne sera peut-être pas d’accord), un livre où on vous expose les faits, on pose des bases solides pour les évènements à venir.

Lorsque qu’ils font ces fameuses recherches et expériences nos trop étudiants sont très méthodiques et procèdent par étapes (qu’on peut suivre au fur et à mesure de l’histoire). Avoir tous ce cheminement, le processus de réflexion est très important pour moi, je n’aime pas qu’on m’apporte une solution sur un plateau sans connaître le raisonnement effectuer pour arriver à une conclusion, j’ai besoin de comprendre et non pas juste savoir. En me relisant je me dis que ça doit être le côté scientifique de Mr Beauno qui ressort  (il est ingénieur si je ne me trompe pas)

Et puis il faut que je vous parle de la fin!

Je crois bien que c’est la première fois que je pleure à la fin d’un roman, j’ai pleuré de tristesse et puis finalement de soulagement. C’est assez compliqué de vous parler de la fin sans vous spoiler mais je peux vous dire que même si elle ne vous convient pas, ni ne vous plaît elle est nécessaire pour avoir un tome 2!

« Cette histoire a commencé il y a trente ans. Nous étions les trois inséparables de Solliès-Pont, mon cousin Lionel, Lydie et moi-même. Nous menions une vie simple et heureuse, avant que je ne détruise nos destins.
Et si tout n’était pas perdu? Et si je pouvais tout changer? »

J’espère que je vous aurais convaincu de lire D‘une vie à l’autre surtout s’il s’agit de sortir de votre zone de confort, vous ne serez pas déçus.

Si non, vous connaissiez l’auteur? Si c’est le cas, dites moi qui vous en a parlé ou si vous l’avez rencontré. dites moi tout dans les commentaires!

En attendant de vous retrouver dans un prochain article je vous souhaite de bonne lecture et de belle découvertes.

 

BD 3# Les gens heureux lisent et boivent du café d’Agnès Martin-Lugand

les gens heureux lisent et boivent ud café

 

Auteure: Agnès Martin-Lugand

Adaptation de: Véronique Grisseaux et Cécile Bidault

Date de parution: 31 Janvier 2019

Edition: Michel Lafon

Nombre de pages: 126 pages

Prix: 20€

Note: 3/5

 

Quatrième de couverture:

 » Ils étaient partis en chahutant. J’avais appris qu’ils faisaient encore  les pitres dans la voiture. Je m’étais dit qu’ils étaient morts en riant. Je m’étais dit que j’aurais voulu être avec eux. »

Diane a perdu brusquement son mari et sa fille dans un accident de voiture. Dès lors, tout se fige en elle, à l’exception de son coeur qui continue de battre. Obstinément. Douloureusement. Itutiliment. Egarée dans les limbes du souvenir, elle ne retrouve plus le chemin de l’existence. Afin d’échapper à son entourage qui ‘enjoint de reprendre pied, elle décide de s’exiler en Irlande, seule. Mais à fuir avec acharnement la vie, elle finit par vous rattraper…

 

Mon avis:

J’ai lu le roman d’Agnès Martin-Lugand quand il est sorti en poche il y a quelques années et quand j’ai su qu’il allait y avoir une adaptation en roman graphique… j’ai sauté dessus.

Les passages Que Véronique Grisseaux et Cécile Bidault ont choisi d’adapter sont exactement ceux dont je me souvenais et ont étés dessinés comme je me les imaginais (pour la plus part).

L’oeuvre se lit très vite (en une heure pour moi) et c’est un point positif, je pourrais la relire autant de fois que je le souhaite sans culpabiliser de ne pas lire un ouvrage que je ne connais pas encore. Malgré que la lecture soit rapide j’ai apprécié ce moment.

Les couleurs et techniques de dessin utilisés donnent une douceur à l’oeuvre, un petit coté cocon de chaleur, je n’ai pas ressenti toute cette tristesse et le manque d’envie de vivre au début de l’histoire, mais… c’est pas plus mal, car j’avais l’impression de découvrir une nouvelle histoire par moments.

Même si j’ai apprécié ma lecture je n’ai pas ressenti tout l’engouement que j’ai pu avoir en lisent pour la première fois Les gens heureux lisent et boivent du café il y avait un petit goût fade comme s’il manquait quelque chose dans l’histoire, et c’est là que j’ai compris que ce n’était plus un coup de coeur pour moi. C’est devenu un bon livre à lire sur la plage ou un jour de pluie mais il me manque quelque chose de plus profond de plus réaliste. Je ne m’identifie plus au personnage de Diane. D’où ma note de 3/5, l’adaptation, les dessins et la qualité de l’ouvrage sont des bons points mais l’histoire  en elle même ne m’emballe plus.

VRP_OCTOBRE_NOVEMBRE_2018_FICHES PRESSE (004).pdf

Et vous, vous l’avez lu? Je serait curieuse de connaître votre avis sur cette adaptation, vous a-t-ele autant plus que le roman ou vous a-t-elle déçu? Dites moi tout dans les commentaires.

 

Frissons en Ecosse de Ludovic Ardoise

Frions-en-Ecoe

Auteur: Ludovic Ardoise

Date de parution:  28 Juin 2018

Edition: Edition Ocrée

Nombre de pages: 160 pages

Prix: 11€

Notes: 5/5

 

Quatrième de couverture:

N’y a-t-il pas un lieu tout aussi attirant qu’effrayant que vous aimeriez découvrir?

Si tel est le cas, je vous propose de plonger dans ce livre sans plus attendre. il va vous emmener en Ecosse, un pays chargé de mystères, notamment à cause de ses nombreux châteaux où réside un nombre impressionnant de fantômes.

Vous déambulerez dans des chambres, des couloirs et des  caves dans lesquels vous éprouverez des sensations étranges, vous vous sentirez observés, vous entendrez des bruits angoissants.

Après une description sommaire de ces  châteaux vous saurez qui les hante et pourquoi.

Si vous avez encore des doutes quant à l’existence de ces phénomènes paranormaux, je vous conseille d’aller vous rendre compte pas vous-même!

N’hésitez pas, si vous l’osez, à passer quelques nuits dans ces demeures envoûtantes où les apparitions spectrales sont aujourd’hui encore monnaie courante.

 

Mon avis:

Depuis quelque temps déjà je cherchais un livre pesant un « récapitulatif » des divers légendes d’Ecosse et lors du salon Livre en fête de Roquebrune Cap Martin en 2018, je suis tombée sur Ludovic Ardoise qui a su, à la perfection, me vendre son livre.

Il a fallu plus de 20 ans à l’auteur pour visiter la majorité des châteaux d’Ecosse et faire un recueil de toutes les histoires de fantômes qui font de l’Ecosse le pays des légendes.

C’est un voyage de 160 pages qui vous attend. Vous partirez d’Edimbourg pour faire le tour du pays et reviendrez à votre point de départ.

Je vous préviens tout de suite il n’est pas question d’un récit ou d’un journal de bord; c’est plutôt une énumération des légendes de fantômes les plus connues. Cette oeuvre ne se lit pas comme un roman, d’une seule traite; non c’est plutôt une lecture en dilettante qui vous attend. Une petite légende le matin ou le soir, pour les plus courageux, une ou deux autres quelques jours plus tard etc…

J’ai bien essayé de faire la maligne en me plongeant dans ma lecture toute une soirée mais … mauvaise idée, je me suis vite ennuyé, perdue et embrouillé dans les différentes histoires. J’ai fini par poser le livre et lire une ou deux histoires en fonction de leur longueur et c’est tout de suite devenu plus clair moins brouillon.

Comme dit sur la quatrième de couverture, vous avez droit à quelques lignes sur l’historique du château, les clans auxquels il appartient, s’il a tenue un rôle important dans les différentes guerres etc… L’auteur nous gratifie même de quelques commentaires sur le séjour qu’il a passé dans certain d’entre eux, il nous dispense même des conseils sur les visites à faire et quelque dégustation pour les plus gourmands.

Si vous êtes un amoureux de l’Ecosse et de ses légendes ce livre est fait pour vous, un mini guide des châteaux d’Ecosse pour pimenter un futur voyage au pays du whisky.

Au passage je tiens a souligné le travail de la maison de l’éditeur, Edition Ocrée, pour la qualité du livre: couverture cartonnée très solide ce n’est pas un hardback mais la page est très très solide) , un texte imprimé sur des pages de qualité et un très beau travail sur la couverture de l’ouvrage.

 

Et vous, quel livre avez-vous lu sur l’Ecosse? Je suis curieuse, dites moi tout dans les commentaires.

 

 

Les travaux d’Apollon, Tome 2: La prophétie des ténèbres, de Rick Riordan.

51HV5C3SOsL._SX346_BO1,204,203,200_

 

Auteur: Rick Riordan

Date de parution: 14.10.2017 (vf)

Edition: Albin Michel (Wiz)

Nombre de pages: 476 pages

Genre: Fantastique / Mythologique

Prix: 16.50€

Note: 5/5

 

Quatrième de couverture:

 » – Et si nous trouvons ces griffons? ai-je demandé.

– Alors, je vous dirai comment vous introduire dans le repaire de l’empereur, a promis la déesse.

Je lui ai jeté un regard en coin.

– Et ça te paraît équitable, comme tu dis?

– Evidement, mon adorable petit Apollon. Tu doit absolument entrer dans le palais. Sans cela, tu ne pourrais pas sauver les autres oracles. et tu ne regagnera jamais l’Olympe.

Je me suis tourné ver Leo, écoeuré.

– Il ne devrait pas y avoir une récompense à la fin? On va juste de quête mortelle en quête mortelle? « 

 

Mon  avis:

Ce second tome était à la hauteur de mes attentes, même au dessus. Nous nous retrouvons toujours avec Apollon mais cette fois il est accompagné de Calypso et de Leo et voyage tout les trois à bord d’un dragon de fer, robot nommé Festus.

Dès leur arrivée à Indianapolis on se retrouve plongés dans l’action, les péripéties s’enchaînent vite on a pas le temps de s’ennuyer. L’auteur rythme le récit grâce à une alternance entre des scènes d’action et des scènes calmes où les personnages obtiennent des réponses à leurs questions. Un rythme qui se poursuit jusqu’à la fin du roman, on ne s’ennuie pas, les personnages sont toujours dans l’action, ils savent ce qu’il doivent faire, quel est leur but, ce qui n’était pas forcément le cas dans le premier volume selon moi.

Le seul point négatif que je trouverais à « La prophétie des ténèbres » est qu’il est un peu plus sanglant que le premier. En effet ici l’ennemi de nos héros est Commode, un ancien empereur Romain qui est fana de violence, cruauté et de mise à mort. Cet… individu a la bonne idée de dresser des autruches au combat en les affublant de bec en métal, de lames de rasoir en guise de dents et de découper leur jolie pattes avec des fils barbelés. Il en est même acabit pour les éléphants et les griffons. La lecture des descriptions et des scènes de combat avec les animaux a été assez pénible pour moi, mais j’y ai survécue!

 » Quand même vos amis morts ont peur d’y laisser leur peau, vous ne pouvez vous que vous interroger sur vos chances au combat. « 

Le personnage d’Apollon est toujours aussi énervant mais petit à petit on sent il est plus amical, moins centrés sur sa personne, je l’ai même surpris à s’inquiéter pour d’autres personnes que lui même. A la réflexion faite… notre petit dieu casse pieds ne deviendrait-il pas un peu plus humain de jour en jour?

 » Toujours humain ; merci bien !
Dieux, quelle vie de chien ! « 

Je ne vous parlerais pas de Meg ici car ce serait vous spoiler le livre, ça sera donc pour une prochaine fois.

Et vous, vous l’avez lu? Dites moi tout dans les commentaires.

 

Les travaux d’Apollon, Tome 1: L’oracle caché, de Rick Riordan

L-oracle-cache.jpg

Auteur: Rick Riordan

Date de parution:  28.09.16 (vf)

Edition: Albin michel (Wiz)

Nombre de pages: 428 pages

Genre: Fantasy / Jeunesse / Mythologie

Prix: 16,50€

Note: 5/5

 

Quatrième de couverture:

Quelle est la punition ultime pour un Dieu de l’Olympe ? Devenir humain ! Le grand retour de l’univers de Percy Jackson dans la nouvelle série de Rick Riordan. « Je m’appelle Apollon. Je suis un dieu de l’Olympe. Enfin, j’étais un dieu de l’Olympe. » Cent dollars, un permis de conduire au nom de Lester Papadopoulos, et des boutons d’acné : c’est tout ce qu’a laissé Zeus à Apollon avant de l’envoyer sur terre (à New York, plus précisément) pour le punir. Faible et désorienté, ce dieu vieux de quatre-mille ans va devoir apprendre à survivre dans le monde moderne avant d’obtenir le pardon de Zeus. Mais Apollon a de nombreux ennemis – des dieux, des monstres et même certains mortels qui aimeraient profiter de la situation pour le détruire à jamais. S’il veut survivre, il n’y a qu’une seule solution : aller frapper à la porte de Percy Jackson et gagner la Colonie des Sangs-Mêlés.

Mon avis:

Comme dans ses sagas précédentes, Rick Riordan réussit un parfait mélange entre le monde des dieux de l’Olympe et le monde des mortels.

On suit ici Apollo qui, puni par son père, se retrouve dans la peau d’un adolescent bedonnant, boutonneux et mortel. En découvrant le personnage d’Apollon je ne sais pas ce que j’ai pu détester en premier, son arrogance, son égoïsme ou le fait qu’il pense être le centre du monde ou encore sa capacité à se plaindre tout le temps. Même si le personnage est très irritant au début j’ai fini par m’y attacher, dans le fond il n’est pas si mauvais et il lui arrive de faire des choses bien par moment (non sans espérer quelque chanson, fête ou statue en son honneur).

Outre le personnage d’Apollon, on suit aussi sa maîtresse Meg, une jeune fille sans famille, sauvage, qui se moque du regard des autres puis qu’elle s’habille haut en couleur, et qui sait se battre comme une lionne.

En plus de ses deux là, on retrouve évidement divers créatures, dieux et demis-dieux que vous avez pu croiser dans d’autres saga du même auteur, comme Percy Jackson, Leo Valdes et plein d’autre encore.

Comme dans les sagas précédentes, je me suis retrouvée plongée dans une quête fantastique, même si les réponses à nos questions et l’action se font attendre, j’ai tout de même passé un bon moment de lecture.

 » Les monstre ne sont pas toujours des reptiles de trois mètres à l’haleine toxique. Nombre d’entre eux ont un visage humain »  Pages 218

A chaque début de Chapitre vous retrouverez trois vers récités par Apollon, ils sont un « résumé » ou un aperçu du chapitre à venir, je me suis beaucoup amusée à essayer de deviner leur sens à chaque début de chapitre et à revenir dessus si je n’avais pas trouvé une fois celui-ci terminé.

L’auteur à l’art de créer des personnages plein de repartis et d’humour, cette dernière ressort surtout dans les moments inattendus.

 » Zeus ne m’as pas répondu. Il devait être trop occupé à enregistrer mon humiliation pour la posté sur Snapchat » 

Il y a tout de même un petit point négatif: l’action est longue à se mètre en place. Je m’explique. Les protagonistes restent un certain temps au camp des Sangs-Mêlés, à s’entraîner et à attendre… on ne sait quoi! Ils ont découvert que quelque chose clochait, plus de communications, plus de prophétie etc… Mais ces andouilles, préfèrent rester au camp, continuer leurs entraînements habituels et … ATTENDRE!!! C’est partie du roman m’as tenu dingue, j’ai trouvé le temps long, très long, j’avais la sensation que les personnages stagnaient et n’allaient jamais avancer.

Malgré ce point négatif ce premier Tome a été un véritable coup de coeur pour moi. Je vous recommande vivement cette saga si vous aimez les légendes grecs avec beaucoup de modernité.

 

Et vous, vous l’avez lu? Vous aimez l’auteur? Dites poi tout dans les commantaires.

 

 

BD 2# Les raspberry, Tome 1: la nuit du rituel de Pacco

les raspberryAuteur: Pacco

Dates de Parution: 23 Janvier 2019

Edition: Delcourt

Nombre de pages: 56 pages

Genre: BD d’humour

Prix: 12,50€

Note: 5/5

 

Quatrième de couverture:

Comment être un papa moderne?

Rock a toujours rêvé que son fils Mini soit un dure, un costaud qui n’a pas froid aux yeux… Qu’il lui ressemble! Mais mini préfère collectionner des poupées ou profiter des bras de sa mère et du confort douillet de la maison préhistorique-connectée des Raspberry.

Rock décide alors de prendre en main l’éducation de son garçon… Attention, mauvaise idée, la famille pourrait exploser!

 

Mon avis:

On suis ici la famille Raspberry, une série de petits gags crées pas Pacco sur Instagramme.

J’ai adoré cette BD! Elle est fraîche, pétillante et dégantée!

Rock rêve d’endurcir son petit garçon, Mini, qui préfère la dînette au camping sauvage mais Rock a des principes d’éducation très… archaïque, du genre chasser les tigres, marcher sur des braises et d’autre réjouissance dans le même genre.

Pacco réussit à mêler la préhistoire et la modernité sans problème; les rideaux sont en feuille de bananier, les personnages s’habillent avec de peau de bête mais ils se déplacent en voiture et regardent la télé. Si vous êtes attentifs vous pourrez voir un scratch (l’écureuil de l’âge de glace) et un groot (l’arbre des gardiens de la galaxie) dans les décors, malin le petit Pacco.

Le style est très coloré, les dessins sont précis et plein de détailles, tout ce qu’il faut pour ce genre d’album.

Enfin c’est une BD que je vous conseille quelque soit votre âge, c’est un BD à dévorer en famille. Vivement la suite.

 

PS: en écrivant cet j’ai feuilleté la BD et je me suis rendu compte que j’avais raté un petit quelque chose. Si vous possédez un exemplaire de la BD et un smartphone, avec l’application Delcourt vous pourrez découvrir des contenus exclusifs!

 

Et vous, vous l’avez lu? Si non, qu’est-ce que vous attendez?

Pour les petit curieux voila le lien pour le compte instagramme de Pacco: @paccodc