Rosa Parks, la femme qui osa dire « non » ! de Sophie de Mullenheim

Rosa parks la femme qui osa dire non

Auteures: Sophie de Mullenheim (texte) et Johan Papin (dessins)

Date de parution: 26.10.2018

Edition: Fleurus

Nombre de pages: 172 pages

Genre: Jeunesse _ Histoire _ Biographie

Prix: 15,90€

Note: 4/5

 

Quatrième de couverture:

– Maman, demande Rosa. Est-ce que l’eau des Blancs est meilleure que la nôtre ?

– Non, ma chérie, bien sûr que non.

– Mais alors, pourquoi il y a deux fontaines ?

Leona ne répond pas et regarde sa fille intensément. Elle sait très bien que Rosa connaît la réponse à sa question, qu’elle n’ignore pas que les Blancs ne veulent pas risquer de se contaminer au contact des Noirs.

Un récit qui retrace la vie de Rosa Parks, figure emblématique de la lutte contre la ségrégation raciale ; une biographie à lire comme un roman pour découvrir cette héroïne militante.

 

Mon avis:

Ma maman m’as offert ce livre pour mon anniversaire au mois de Janvier, évidement j’ai sauté dessus dès qu’il a été en ma possession, c’était il y a déjà quelque mois mais mes souvenirs sont encore très frais.

Si je me suis intérressée à Rosa Parks c’est parce que je me suis découvert une admiration pour les Femmes noirs qui ont lutés pour leur droits, l’égalité, changer les mentalités de leur pays ou qui ont marqué l’histoire. C’est le cas pour Michel Obama, Nina Simone, Aretha Franklin, Opra, Serena Williams et bien d’autre encore. Je trouve ces femmes belles, elles sont synonyme de modelforce et  sagesse. Enfin… la femme parfaite quoi.

Comme vous vous en doutez on suit Rosa, durant son enfance, ces premiers jours d’école,  avec ça famille, ces amis, durant son mariage etc. Mais on suit aussi en parallèle la vie d’une jeune fille nommée Iris, tout comme Rosa elle vas l’école, a une famille, grandis et fait ces propres choix, à la différence qu’Iris est une petite fille blanche.

L’idée de mettre en opposition ces deux vies met encore plus en évidence les inégalités sociales entre Noirs et Blancs instaurés par les lois Jim Crow (si vous ne savez pas ce que c’est, je vous invite à faire une petite recherche sur gogogle, c’est à ce taper la tête contre les murs). L’auteure ce sert des banalités du quotidiens pour illustrer la vie des Noirs à cette époque, par exemple, aller à l’école, boire à une fontaine publique, les emplois ou hôpitaux réservés aux Blancs etc. Tout au long de leur vie Rosa et Iris vont se croiser à des moments importants dans la vie de chacune d’elles, des beaux moments où on se rend compte que l’on peut facilement marquer les personnes que l’on croise.

La lutte de Rosa pour les droits des Noirs tiens peu de place dans l’histoire au final, l’auteure nous amène surtout à comprendre pourquoi elle à fini par s’engager, les risques que cela comprenait pour elle et sa famille. On assiste alors à ces début de militante, les réunions secrètes et le boycott des bus de Montgomery. Tout ces actions réalisées plus tard avec Martin Luther King sont abordés à la fin du roman dans une petite post-face. Finalement j’ai l’impression que Rosa est devenue militante contre la ségrégation raciale malgré elle, sont refus a été l’élément déclencheur d’une réaction en chaine phénoménale; comme quoi il n’y a pas de petites actions.

Et au milieu de tout ça vous avez des petites illustration réalisées par Johan Papin ces illustrations contrastent avec des moments qui peuvent être dure à vivre pour les personnages. Toutes en rose et en violet elles apportent une certaine douceur dans cette époque de brute.

Au final c’est un très bon livre pour un publique jeune, qui ne connais pas encore cette partie de l’histoire; il permet d’introduire aux grands enfants les notions de racisme, d’égalité, de respect et de lutte pacifique sans pour autant les choquer. Les chapitres sont courts et simples à lire; certain moment sont purement inventés  ou enjolivés, selon moi, mais cela permet aux enfants de rentrer facilement dans la peu des personnages.

 » – Sois fière d’être ce que tu es Rosa ! Lance Leona. Deviens quelqu’un qui sera respecté par les autres et qui les respectera aussi.  » p. 66

Si je me permet de le conseiller aux grands enfants c’est parce que j’en ai bien plus appris avec cet ouvrage que l’école ne m’en a appris sur Rosa Parks. J’ai le vague souvenir d’une photo d’elle dans un bus assise à la place d’un Blanc, mais on ne nous a pas expliquer d’où venait se refus, ni pourquoi son action était si importante, c’est une information qu’on se devait de savoir et puis c’est tout. Lire ce roman m’as pousser à faire des recherches sur les autres actions que Rosa a pu mener comme La marche de Selma.

Petite anecdote que j’ai trouvé sur Wikipédia (notre dieu à tous quand il s’agit de répondre à nos questions):

« À son décès, le bus dans lequel Rosa Parks avait été arrêtée fut drapé d’un linceul rouge et noir jusqu’aux obsèques officielles. Enfin, les premières places des bus de Montgomery restèrent vacantes jusqu’au jour de son enterrement. Elles étaient recouvertes d’une photographie de Rosa Parks entourée d’un ruban noir portant l’inscription suivante :

« La société de bus RTA rend hommage à la femme qui s’est tenue debout en restant assise. » « 

Assez cocasse non?

 

Et vous! Quelle est la figure féminine que vous admirez le plus? Dites mois tout dans les commentaire.

 

Publicités

5 commentaires sur “Rosa Parks, la femme qui osa dire « non » ! de Sophie de Mullenheim

  1. J’avais eu aussi un assez bonne surprise avec ce roman. Juste un peu déçue qu’il s’adresse visuellement plus à un lectorat féminin que masculin. Car ce combat s’adresse à tous. Mais un livre jeunesse sur la lutte pour les droits est toujours bienvenu. ^^

    J'aime

  2. Je n’ai pas d’icône en particulier, je m’intéresse à différentes personnes quand l’occasion se présente mais je crois que je ne pourrais pas citer un nom unique. 🙂
    Pour faire écho à ce livre, je te conseille la BD « Noire : la vie méconnue de Claudette Colvin » parue chez Dargaud cette année. (Tu l’as peut-être déjà lue). 🙂

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s