BD 3# Les gens heureux lisent et boivent du café d’Agnès Martin-Lugand

les gens heureux lisent et boivent ud café

 

Auteure: Agnès Martin-Lugand

Adaptation de: Véronique Grisseaux et Cécile Bidault

Date de parution: 31 Janvier 2019

Edition: Michel Lafon

Nombre de pages: 126 pages

Prix: 20€

Note: 3/5

 

Quatrième de couverture:

 » Ils étaient partis en chahutant. J’avais appris qu’ils faisaient encore  les pitres dans la voiture. Je m’étais dit qu’ils étaient morts en riant. Je m’étais dit que j’aurais voulu être avec eux. »

Diane a perdu brusquement son mari et sa fille dans un accident de voiture. Dès lors, tout se fige en elle, à l’exception de son coeur qui continue de battre. Obstinément. Douloureusement. Itutiliment. Egarée dans les limbes du souvenir, elle ne retrouve plus le chemin de l’existence. Afin d’échapper à son entourage qui ‘enjoint de reprendre pied, elle décide de s’exiler en Irlande, seule. Mais à fuir avec acharnement la vie, elle finit par vous rattraper…

 

Mon avis:

J’ai lu le roman d’Agnès Martin-Lugand quand il est sorti en poche il y a quelques années et quand j’ai su qu’il allait y avoir une adaptation en roman graphique… j’ai sauté dessus.

Les passages Que Véronique Grisseaux et Cécile Bidault ont choisi d’adapter sont exactement ceux dont je me souvenais et ont étés dessinés comme je me les imaginais (pour la plus part).

L’oeuvre se lit très vite (en une heure pour moi) et c’est un point positif, je pourrais la relire autant de fois que je le souhaite sans culpabiliser de ne pas lire un ouvrage que je ne connais pas encore. Malgré que la lecture soit rapide j’ai apprécié ce moment.

Les couleurs et techniques de dessin utilisés donnent une douceur à l’oeuvre, un petit coté cocon de chaleur, je n’ai pas ressenti toute cette tristesse et le manque d’envie de vivre au début de l’histoire, mais… c’est pas plus mal, car j’avais l’impression de découvrir une nouvelle histoire par moments.

Même si j’ai apprécié ma lecture je n’ai pas ressenti tout l’engouement que j’ai pu avoir en lisent pour la première fois Les gens heureux lisent et boivent du café il y avait un petit goût fade comme s’il manquait quelque chose dans l’histoire, et c’est là que j’ai compris que ce n’était plus un coup de coeur pour moi. C’est devenu un bon livre à lire sur la plage ou un jour de pluie mais il me manque quelque chose de plus profond de plus réaliste. Je ne m’identifie plus au personnage de Diane. D’où ma note de 3/5, l’adaptation, les dessins et la qualité de l’ouvrage sont des bons points mais l’histoire  en elle même ne m’emballe plus.

VRP_OCTOBRE_NOVEMBRE_2018_FICHES PRESSE (004).pdf

Et vous, vous l’avez lu? Je serait curieuse de connaître votre avis sur cette adaptation, vous a-t-ele autant plus que le roman ou vous a-t-elle déçu? Dites moi tout dans les commentaires.

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s